RÉSEAU ART ACTUEL

Nouvelles

Présentation du mémoire du RCAAQ sur le projet de Politique de développement culturel de Montréal

7 avril 2017

Montréal (Québec)

Montréal, le 7 avril 2017.

Hier soir, 6 avril, le RCAAQ a présenté les grands points de son mémoire intitulé Les centres d’artistes autogérés : des pôles de diversité et d’excellence en art actuel, sur le projet de politique culturelle de la ville de Montréal, Trois sujets principaux ont été portés à l’attention des élus municipaux à cette occasion. En raison de la grande place apportée dans le document de la ville au développement entrepreneurial et touristique des activités de la culture, le RCAAQ a tenu à rappeler la place majeure qu’occupent les centres d’artistes autogérés montréalais dans ce qu’il est convenu d’appeler le champ de l’art actuel. Ils sont un des fondements de la vie artistique et culturelle montréalaise et ce rôle doit être une fois de plus souligné et reconnu par la Ville. Les efforts qu’elle pose pour faire de Montréal une destination culturelle ne doit pas se faire au détriment de la reconnaissance d’un substrat artistique riche, diversifié et tout aussi international que bien d’autres.

De plus, le RCAAQ réclame que le budget du Conseil des arts de Montrtéal soit porté à 20 $ millions d’ici quatre ans, à raison d’une augmentation annuelle de 1,5 $  millions par année. Les augmentations de 500 000 $ par année que la Ville a consenti et maintenu depuis trois ans se révèlent insuffisantes pour répondre aux besoins les plus criants des organismes qui ont besoin d’un soutien plus affirmé.

Enfin, faisant suite aux demandes pressantes de ses membres montréalais, le RCAAQ a demandé aux élus montréalais que la taxation municipale soit revue en faveur des organismes sans but lucratif, tels les centres d’artistes autogérés. Le directeur du RCAAQ, Bastien Gilbert, a démontré que les taux de taxation élevés faisaient en sorte que souvent plus de la moitié des subventions du Conseil des arts de Montréal aux centres d’artistes sont utilisées pour payer leur compte de taxes. Une situation qu’on comprend mal et pour laquelle il a réclamé des mesures de correction le plus tôt possible.

Le Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec compte vingt-huit membres sur le territoire de l’Île de Montréal.

Téléchargez le Mémoire pour le renouvellement de la politique culturelle du Québec.

expositions et événements

Inscrivez-vous au bulletin hebdomadaire

 

 

© Copyright 2017 Réseau Art Actuel
Réalisé par Propage