RÉSEAU ART ACTUEL

Appels de dossier

Appel de textes / esse

1er septembre 2011

Montréal (Québec) Canada

Dossier : Savoir-Faire
Date de tombée : le 1er septembre 2011
esse arts + opinions, numéro 74


SAVOIR-FAIRE | RESKILLING
 
Le terme « reskilling » est employé de manière courante dans le domaine de la formation professionnelle. Il désigne un redéploiement des « compétences » en vue d’adapter les métiers aux demandes du marché. Il s’agit d’une réponse au « deskilling », processus par lequel le travail humain est rendu désuet par l’introduction de nouvelles technologies. Comme l’explique John Roberts dans son ouvrage The Intangibilies of Form : Skill and Deskilling of Art after the Readymade (2009), cette dialectique « skill-deskilling-reskilling » traverse l’art du 20e siècle et se présente comme un nouvel enjeu critique pour les artistes contemporains, qui doivent composer aujourd’hui avec l’héritage conceptuel des années 60-70, soit la disparition progressive des pratiques d’atelier et la « dématérialisation » de l’objet d’art, ainsi qu’avec l’évolution du numérique et des nouveaux médias de communication.
 
Récemment, la question des « savoir-faire », des « habiletés » et des « techniques » a été remise à jour par le discours artistique. De nombreuses pratiques revisitent le secteur des arts appliqués (céramique, textile, verre, etc.) et transgressent les frontières entre l’artisanat, le design et l’art contemporain, renversant du même coup les valeurs normatives associées à ces catégories hiérarchiques. Avec l’exploration des médiums traditionnels et la revalorisation de l’objet « bien fait » viennent d’importantes transformations qu’il s’agit d’interroger dans ce dossier.
 
Doit-on interpréter cette tendance comme une résistance aux technologies médiatiques ou celles-ci participent-elles aussi du mouvement? Comment la dimension conceptuelle de l’art s’articule-elle avec les procédés artisanaux et sur quel mode s’opère cet arrimage : nostalgique, parodique, subversif? Souvent, le raffinement technique et la poésie des matériaux sont mis en tension avec des thématiques orientées vers la politique, la violence, la sexualité et l’identité. De telles ambiguïtés nous forcent donc à réfléchir non seulement à la poïesis (au « faire »), mais également aux modalités du regard et au rôle des institutions dans la diffusion de ces productions hybrides.
 
Ce dossier vise à cerner les différents enjeux esthétiques, théoriques et critiques de cette revalorisation des « savoir-faire » (tant manuels que technologiques) en art contemporain. Les auteurs sont invités à soumettre des textes qui touchent ce phénomène, que nous envisageons comme un important symptôme de la culture actuelle.

Les textes proposés (de 1 000 à 2 000 mots maximum, notes incluses) peuvent être envoyés à s.babin@esse.ca avant le 1er septembre 2011. L’auteur est prié d’inclure une courte notice biographique (50-100 mots), un résumé du texte (100 mots), ainsi que son adresse postale et son courriel. Les propositions non liées aux dossiers (critiques, essais et analyses sur différents sujets en art actuel sont aussi bienvenues (date de tombée : 1er septembre, 10 janvier et 1er avril de chaque année).

Veuillez trouver l'appel de texte 74 en format PDF à l'adresse suivante : esse.ca/appel-de-textes

expositions et événements

Inscrivez-vous au bulletin hebdomadaire

 

 

© Copyright 2017 Réseau Art Actuel
Réalisé par Propage