RÉSEAU ART ACTUEL

Expositions et événements

Le M.A.L. exige une rencontre avec la ministre du Patrimoine canadien suite à l’annonce des coupures au Conseil des Arts du Canada

9 novembre 2004

M.A.L.

Lire aussi l'article dans Le Devoir

Montréal, le 5 novembre 2004 – Étonné d’apprendre que le Conseil des arts du Canada devra subir des coupures lors du prochain budget du gouvernement du Canada, le Mouvement pour les arts et les lettres (M.A.L.) a demandé une rencontre dans les plus brefs délais avec la ministre du Patrimoine, madame Liza Frulla, afin de faire le point sur la situation pour le milieu des arts et la culture.

Dans sa lettre, le M.A.L. a rappelé à la Ministre que cette nouvelle arrivait alors que le Conseil des arts du Canada faisait, il y a quelques jours, le constat troublant de son sous-financement au regard des besoins exprimés. En effet, dans son communiqué du 2 novembre dernier, le CAC demandait un appui massif des Canadiens afin de « devenir partenaires dans la défense et la promotion des arts ». John Hobday, directeur général du Conseil, écrivait alors qu’« une telle expansion [du milieu des arts] se révèle toutefois impossible à maintenir avec les niveaux actuels de financement public. […] nous n’avons pas le financement de base suffisant pour soutenir les infrastructures organisationnelles ainsi que les efforts des gestionnaires artistiques et des administrateurs qui luttent pour maintenir la qualité de leurs organisations ».

De plus, le M.A.L. a également souligné que cette nouvelle avait de quoi surprendre dans un contexte où le financement assuré est déjà bien en deçà des besoins exprimés. Ce constat fait l’objet d’un consensus : nous considérons que le financement accordé aux arts et à la culture doit être considérablement augmenté, afin d’en supporter l’extraordinaire croissance et la propension à promouvoir notre identité culturelle tant au pays qu’à l’étranger.

En terminant, le M.A.L. s’est interrogé sur le fait que ces coupures arrivent à quelques semaines à peine de l’annonce par le gouvernement fédéral de surplus jusqu’ici inégalés dans l’histoire canadienne, surplus de l’ordre de 9 milliards de dollars.

Le Mouvement pour les arts et les lettres regroupe neuf organisations nationales et onze Conseils régionaux de la culture du secteur des arts et des lettres ce qui représente 15 000 artistes professionnels, écrivains et travailleurs culturels. Le M.A.L. est constitué du Conseil québécois du théâtre, du Conseil québécois de la musique, du Conseil des métiers d’art du Québec, du Conseil québécois des arts médiatiques, du Regroupement québécois de la danse, du Regroupement des artistes en arts visuels du Québec, de l’Union des écrivaines et écrivains québécois, du Regroupement des Centres d’artistes autogérés du Québec, du regroupement national des arts du cirque - En piste et de onze Conseils régionaux de la culture.

-30-

Information : Éric Chalifoux, adjoint au coordonnateur
Mouvement pour les arts et les lettres
514.885.4438


expositions et événements

Inscrivez-vous au bulletin hebdomadaire

 

 

© Copyright 2017 Réseau Art Actuel
Réalisé par Propage