RÉSEAU ART ACTUEL

Expositions et événements

Resort et VIDÉOTANK, vernissage le mercredi 20 septembre à 17h à la Galerie d’art Foreman

20 septembre 2017 – 9 décembre 2017

Sherbrooke (Québec)

Matilda Aslizadeh

Dans le cadre de la série Nouvelles voix consacrée aux artistes émergents prometteurs, la Galerie d’art Foreman est heureuse de présenter le travail récent de l’artiste vancouvéroise Matilda Aslizadeh. Resort, une vidéo immersive conçue pour être projetée sur écran panoramique, aborde le centre touristique comme un microcosme où se côtoient économie mondiale et histoires complexes de la colonisation. S’inspirant du cinéma des attractions ainsi que de représentations historiques et contemporaines de l’espace, Aslizadeh adopte l’écran panoramique pour faire écho au caractère immersif de l’« expérience du centre touristique » tout en explorant de nouvelles façons de raconter une histoire dans l’espace de la galerie. Resort allie scènes jouées et images trouvées en ligne pour composer un récit imaginaire qui se déroule dans un complexe touristique emmuré et au sein duquel visiteurs et résidents, leurrés par la promesse de nature, de beauté sans fin et de bonheur éternel, tiennent désespérément à rester. L’artiste recrée l’expérience en combinant points de vue multiples et scènes jouées, tissant une structure narrative complexe où sont juxtaposés trois récits différents, mais interreliés. Les dialogues entre les personnages de chacune des scènes fonctionnent à la manière de brefs scénarios encapsulant autant la promesse du centre que son incapacité à tenir cette promesse. Les personnages présentés dans chaque scène ont des positions cohérentes auxquelles les spectateurs peuvent s’identifier. Parallèlement, vues panoramiques et ambiances sonores provenant aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur des murs du complexe livrent aux spectateurs une série d’indices affectifs et sensoriels ciblés : la luxuriance sonore de l’intérieur (paysages naturels exotiques) offre un contraste saisissant avec les bruits parvenant de l’extérieur (explosions atomiques, monstres marins, contamination industrielle, guerre et mort). Finalement, derrière les explorations réalisées par Matilda Aslizadeh à l’aide de récits, d’images recyclées et de cinéma immersif, il y a la volonté d’interroger notre capacité à imaginer la possible existence d’un extérieur radical.

Biographie de l’artiste: Au fil de sa carrière, Matilda Aslizadeh a développé un langage visuel dense, situé entre la photographie, la vidéo et l’animation, de manière à évoquer la complexité et la saturation du paysage médiatique contemporain. Ses installations vidéo et son travail photographique puisent dans un vaste répertoire d’influences visuelles, autant ésotérique que populaire, afin de repenser les structures narratives qui persistent dans la culture occidentale. Aslizadeh est titulaire d’un baccalauréat en arts visuels de University of British Columbia et d’une maitrise en arts visuels de University of California, San Diego. Avec une présence internationale dans les galeries et les festivals de film, le travail d’Aslizadeh a fait l’objet de nombreuses expositions solo, notamment à la Galerie d’art Foreman, à la Kitchener-Waterloo Art Gallery, à la Simon Fraser University Gallery, à la Centrale Galerie Powerhouse, à SKOL Centre des arts actuels, à Or Gallery ainsi qu’à Artspeak.
 

Information additionnelle en ligne:
http://www.foreman.ubishops.ca/fr/expositions.html
 

VIDÉOTANK # 16: LESSONS ON LEAVING YOUR BODY

Nadav Assor

Lessons on Leaving Your Body propose une incursion dans l’univers de Jake Wells, un tatoueur professionnel, un concepteur de drone DIY, un amateur de vol FPV (First Person View) et possiblement le premier Ministre Chrétien RC (commande à distance) au monde. Wells partage des anecdotes et des idées quant au rapport qu’il établit entre la religion, la technologie des drones et ses luttes personnelles. Tandis qu’il pilote, échappe et répare son drone bricolé près de chez lui dans la Péninsule Olympique aux États-Unis, Wells raconte l'histoire de son réveil techno-spirituel. Il relate sa transition, d'une vie dans laquelle il s'est senti téléguidé par d'autres forces, vers son état actuel, en contrôle, prêchant et survolant le monde. Dans un savant montage, Nadav Assor amalgame des prises de vue de Wells s’observant lui-même grâce à son drone et des paysages romantiques du milieu naturel que Wells côtoie. Assor évoque de la sorte la pensée théologique atypique de Wells, où le vol en vue subjective ouvre sur des expériences transcendantes et permet de sonder la nature de l’âme.

Biographie de l’artiste: Nadav Assor a recours à une gamme étendue de pratiques médiatiques afin d’explorer la relation instable du corps hyper-médiatisé, de la « nouvelle chair » constamment transformée par les technologies, avec l’environnement social, politique et affectif immédiat et sensoriel.  Ce rapprochement est souvent effectué via des appropriations lo-fi de technologies militaro-industrielles qui présentent la médiation technologique comme une condition humaine essentielle et transformative.

Depuis plus de dix ans, Assor performe et expose internationalement dans des festivals, des scènes musicales, des musées et des galeries en Amérique du Nord, en Israël, en Europe et en Asie.  Son travail a récemment été présenté au Hong-Gah Museum à Taipei, au Centre Arts Santa Monica à Barcelone, au Hyphen Hub à New York,  au Edith-Russ-Haus à Oldenburg, au Transmediale Festival de Berlin, au European Media Arts Festival, à la Soundwave Biennial de San Francisco, à Residency Unlimited NYC, au Hyde Park Art Center à Chicago, au Koffler Center à Toronto, à Julie M Gallery de Tel Aviv, au Xuzhou Museum en Chine, ainsi que plusieurs autres. La pratique d’Assor s’est fait documenter dans des publications spécialisées, notamment Artforum, Vice Motherboard, Art Monthly UK, Haaretz, Time Out, the Creators Project. Il détient une maitrise en art et technologie de la School of the Art Institute of Chicago, où il a été le lauréat inaugural du prestigieux Prix Edes. Il est titulaire de nombreux prix et subventions aux États-Unis et en Israël, et il occupe présentement un poste de professeur adjoint et directeur associé au Center for Arts & Technology du Connecticut College.

Information additionnelle en ligne:
http://www.foreman.ubishops.ca/fr/expositions/simple.html?tx_buexhibition_pi1%5BexId%5D=213

Crédit photo:
 


Horaire d'ouverture

Mardi 12h à 17h
Mercredi 12h à 17h
Jeudi 12h à 17h
Vendredi 12h à 17h
Samedi 12h à 17h

Galerie d’art Foreman

Bishop’s University 2600 College ,
Sherbrooke (Québec) J1M 1Z7
Tél. +1 819.822.9600 poste 2260
gallery@ubishops.ca
http://www.foreman.ubishops.ca

expositions et événements

Inscrivez-vous au bulletin hebdomadaire

 

 

© Copyright 2017 Réseau Art Actuel
Réalisé par Propage