RÉSEAU ART ACTUEL

Expositions et événements

Reading Patterns de Kim Kielhofner, vernissage le vendredi 8 septembre à 17h à Dazibao

8 septembre 2017 – 14 octobre 2017

Montréal (Québec)

Kim Kielhofner, READING PATTERNS TOGETHER (2016)

L'artiste présente une performance en parallèle à son exposition READING PATTERNS le 16 septembre à 15 h.

“En me penchant sur la complexité de l’histoire de la forme narrative, de notre compréhension des histoires et de la mémoire, je fais appel à des images trouvées issues de diverses sources culturelles – le cinéma, le vidéo Internet, le home movie – et j’emploie des techniques temporelles comme le rythme et la ponctuation, pour élargir le champ des images. Cet espace ouvert, permet d’offrir une superposition d’histoires et de significations où se mêlent des ancrages tant personnels que collectifs. La répétition devient forme et des idées de soi, des lieux et des évènements peuvent être réécrits à travers le réarrangement et la dispersion.”
— K.K.

Avec READING PATTERNS, l’artiste montréalaise Kim Kielhofner présente trois œuvres qui explorent comment l’intériorité propre à un individu, et implicitement toute sa subjectivité, rencontre le monde extérieur. Pour y arriver l’artiste se fait collectionneuse des reliquats du quotidien, d’images qui ponctuent son environnement et, comme elle le dit si bien, se collige une réserve d’événements humains. Cette archive personnelle qui défie toute temporalité, soigne avec délicatesse son anachronisme pour qu’en émerge une forme narrative invitant le spectateur à s’insinuer à même l’histoire, à même ce qui lui est raconté. Souvent soumises simultanément au spectateur, parfois enchainées très rapidement, les images amassées par l’artiste guident le spectateur dans ses questionnements sur son rapport à autrui, à soi ainsi qu’à la notion d’individualité. Quoique le travail de Kielhofner semble a priori reposer sur la compréhension de l’autre dans l’analyse et la répétition de ses gestes, c’est tout le processus de la construction de soi par l’analyse des autres qu’il révèle. En multipliant les niveaux de lecture, les répétitions, les analogies et les intersections visuelles ou de sens, l’œuvre de Kielhofner en appel à la recherche d’un motif commun.

Ainsi, dans  une approche à première vue intimiste, l’artiste aborde des enjeux sociaux sensibles en questionnant les implications philosophiques et psychologiques, voire politiques, de l’archive personnelle. Dans l’acte même de collectionner se manifeste le potentiel de développer une réflexion critique sur l’identité culturelle, puisque chaque choix — toute omission aussi — ouvre sur de nouveaux récits et permet de revisiter l’histoire.

Dans READING PATTERNS TOGETHER, deux inconnues se croisent autour d’un mystérieux colis et tentent d’élucider quels liens les unissent. Les protagonistes évoluent dans un espace indéfini où sont colligées des images trouvées (found footage) et de nouvelles images qui parfois ressemblent à des reconstitutions ou à des performances pour la caméra. Cet univers équivoque, en démultipliant les points de vue et en interchangeant les rôles, propose une comparaison entre l’expérience toute individuelle — intérieure — de la lecture et celle tournée vers l’extérieur du cinéma. Par une sorte d’ubiquité de la présence féminine au cinéma et en brouillant les pistes à savoir qui regarde qui, c’est aussi la définition de soi qui est mise en parallèle avec l’adulation de l’autre. Se côtoient dans cette œuvre collage, des images d’actrices féminines aussi réalisatrices comme Barbara Loden qui tourna Wanda en 1970 ou Juliet Berto, actrice fétiche de Jean-Luc Godard et Jacques Rivette, qui réalisa aussi quelques films, dont Neige en 1980.

TO READ IN A BLACK ROOM et THIRD READING s’inscrivent dans le prolongement de READING PATTERNS TOGETHER. Les doigts vernis de Barbara Loden dans Wanda (1970), l’utilisation de bonbons comme transition dans Céline et Julie vont en bateau (1974) et les diamants comme dispositif de transformation dans Duelle(1976), tous les deux de Jacques Rivette, constituent une enfilade de symboles témoignant d’une présence féminine nécessaire au développement de la narration. Pourtant, ce n’est que dans l’interstice, dans l’espace parallèle très subjectif qu’ils appellent, que se développe l’œuvre, comme s’il s’agissait de performer l’acte de regarder, de tester l’acte de créer. De fait, dans THIRD READING, il semble même que la quête de cette énigmatique figure féminine glisse vers la création d’un alter ego qui pourrait s’avérer une métaphore puissante du processus créatif même.
F.C.

PROGRAMME
(débute à l’heure et à la demi-heure)

READING PATTERNS TOGETHER (2016) — 8 min. 53 sec.
TO READ IN A BLACK ROOM (2017) — 7 min. 50 sec.
THIRD READING (2017) — 11 min. 41 sec.


Kim Kielhofner a complété une maitrise en beaux-arts au Central Saint Martins College of Art and Design de Londres en 2010, précédée d’un baccalauréat en arts visuels de l’Université Concordia en 2007. Reconnue pour ses œuvres vidéo et ses œuvres dessinées qui prennent souvent la forme de livres, son travail a été diffusé dans de nombreux festivals sur la scène internationale. Récemment, VOX (Montréal, 2015) et Sporobole (Sherbrooke, 2017) lui consacraient une exposition individuelle. Elle remportait en 2013 le Prix Charles Patcher (artiste émergente) de la Fondation Hnatyshyn, et était de l’exposition New Contemporaries: In the Presence, présentée au S1 Artspace and Site Gallery (Sheffield) et au Institute of Contemporary Arts de Londres en 2011.

READING PATTERNS a d’abord été présenté dans l’itération londonienne de Pont/Bridge, un partenariat en continu entre LUX et Dazibao soutenu par le British Council au Canada et le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Coopération culturelle Québec-British Council.


Horaire d'ouverture

Mardi 12h à 17h
Mercredi 12h à 17h
Jeudi 12h à 19h
Vendredi 12h à 17h
Samedi 12h à 17h

Dazibao

5455 de Gaspé, espace 109,
Montréal (Québec) H2T 3B3
Tél. +1 514.845.0063
info@dazibao.org
http://www.dazibao.org

expositions et événements

Inscrivez-vous au bulletin hebdomadaire

 

 

© Copyright 2017 Réseau Art Actuel
Réalisé par Propage