RÉSEAU ART ACTUEL

News

Le studio Ernest-Cormier est classé immeuble patrimonial. La protection s'applique tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, de même qu'au terrain

October 12, 2016

Québec (Québec)

Le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin, annonce qu’en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, il procède au classement du studio Ernest-Cormier situé dans la ville de Montréal, ce qui permet de protéger l’immeuble patrimonial et son terrain.

« Ernest Cormier est l’un des architectes québécois les plus importants de la première moitié du XXe siècle et son studio est l’une de ses œuvres les plus personnelles. Cet édifice possède une grande valeur sur le plan historique et architectural. Par son classement, notre gouvernement vient assurer sa protection au bénéfice des générations futures », a déclaré le ministre Fortin.

Studio Ernest-Cormier

Le studio Ernest-Cormier présente un intérêt historique par son association à l’architecte qui l’a construit en 1921 et 1922. Cet immeuble serait le premier bâtiment érigé au Québec qui a été conçu pour servir d’atelier indépendant à un architecte et à un artiste. À noter que le studio a toujours été utilisé à des fins culturelles malgré les changements d’occupants.

Le studio présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. D’un caractère industriel et d’une facture résolument moderne, le bâtiment comporte du mobilier intégré et divers éléments de décor qui contribuent également à l’intérêt du lieu.

Répertoire du patrimoine culturel du Québec

L’information sur le studio Ernest-Cormier, de même que celle qui concerne tous les éléments patrimoniaux inscrits au Registre du patrimoine culturel du Québec, est accessible sur le site du Répertoire du patrimoine culturel du Québec (RPCQ).

Exhibitions and Events

Subscribe to Réseau art Actuel Newsletter

 

© Copyright 2017 Réseau Art Actuel
Produced by Propage